Interview de la star montante du Hip Hop Gabonais L.Y Styll

Interview de la star montante du Hip Hop Gabonais L.Y Styll

A l’occasion de la sortie de son album « JEANNE D’ARC », l’équipe AKKATV a eu le privilège d’interviewer L.Y Styll la star montante du rap Gabonais. L.Y Styll est une artiste signée sur le label Ghetto Blind et la protégée du rappeur Koba Building. L’album Jeanne D’arc est disponible depuis le 30 Mars.
Découvrez l’interview exclusive de L.Y Styll ainsi qu’un extrait de l’album Jeanne d’Arc intitulé «je rap ».

FLYER BAN

Interview

On commence par une brève présentation de L.Y STYLL (Nom, origine du nom de scène)
“Bonjour mon nom est MBOUMBA MOUNDA NGA Lya Valencia. Mon nom de scène vient de mon prénom Lya j ai simplement enlève le a et j ai ajoute STYLL car j ai toujours voulu me forger mon propre style dans la musique”

Pourquoi faire de la musique ? Et pourquoi faire du rap qui est quand même un milieu masculin ?
“Pour moi la musique est une thérapie je l ai toujours senti dans les veines et dans le cœur je crois que je n’ ai pas choisi la musique, elle m’a choisi
Je fais du rap par amour j’ai été beaucoup influencé par une rappeuse française au nom de Diam’s .C’est vrai que c’est un milieu masculin mais c’est de la musique malgré tout et c’est ce que je sais faire le mieux”

Comment le rap féminin est-il perçu en Afrique et principalement au Gabon ?
“En Afrique le rap féminin n’est pas très valorisé, au Gabon en particulier on retrouve très peu de rappeuses qui se lancent.”

Comment toi en tant qu’artiste tu le vis ?
“En tant qu’artiste je le vis forcement mal car la femme tout comme l homme a son mot a dire dans le rap et on devrait lui accorder la même valeur dans ce domaine ‘est dans ce combat que moi je m’illustre.”

Les débuts de carrière
“Je commence ma carrière en 2006 à PORT GENTIL la ville économique du Gabon ,avec mon groupe LIGNE2MIR composé de mes 2 sœurs et d’ une amie à cette époque on était signé au sein de la structure BIG PROD, avec un maxi intitulé FREEDOM à l’appui on a eu un fort succès .Cependant pour des raisons scolaires on a du arrêter momentanément en 2009 .”

La rencontre avec KOBA
“Je rencontre KOBA en 2008 grâce à une amie, tout de suite on a eu un bon feeling, on a échangé et avons gardé le contact .Des son retour de Miami on s’est revu et avons parlé de musique, après m avoir écouter en solo il a tout de suite voulu me faire passer un test avant de me signer et il a accrocher tout de suite et vous connaissez la suite…”

Pourquoi jeanne d’arc comme nom de l’album. Est-ce une référence à l’historique jeanne d’arc ?
“J’ai beaucoup été intéressée par ce personnage mais ce qui m’ a le plus inspiré c’ est son immense foi en Dieu .Etant croyante j’ai écrit l’album dans cet esprit la. Aussi beaucoup de choses dans ma vie tant spirituelles que physique me rapprochent de ce personnage”

Le travail sur le nouvel album
« Dans ce produit j’y ai mi tout mon cœur, mon attachement à Dieu, vous pourrez ainsi le voir dans la plupart des titres. Beaucoup de choses se sont passés dans ma vie en ce moment et Dieu m’a été d un grand secours alors j’ai voulu lui dédier cet album. Avec toute l’équipe on était en parfaite symbiose et c’étaient de beaux moments.”

Les artistes invités sur l’album
“G .BLACK FEELING un raggaman gabonais et MARLY artiste R&B ex membre de mon groupe en même temps ma petite sœur”

Un avis personnel sur modèle de rentabilité de la musique africaine. En gros Qu’est ce qu’il faudrait changer pour promouvoir les débuts de jeunes artistes

“Personnellement il faudrait d’abord que les africains donnent de la valeur à leurs jeunes artistes, qu’ils prennent conscience des nouveaux talents et que qui de droit délivre les moyens nécessaires afin de promouvoir la culture africaine, que l’on cultive la fraternité, l’amour entre nous pour que notre musique soit accepter et apprécier ailleurs .En bref il nous faudrait d’ abord reconnaître nos vraies valeurs artistiques pour mieux apprécier l’extérieur. PEACE”

Propos recueillis par l’équipe AKKATV.

 

Commentaires